SARKO N'A AUCUNE LÉGITIMITÉ

    D'ailleurs, les gens l'ont su d'instinct que Sarko n'avait aucune légitimité : il y a eu des Émeutes partout malgré un dispositif policier extrêmement renforcé ! On savait déjà que la France avait la droite la plus bête du monde ; maintenant, on sait qu'elle a aussi la gauche la plus débile car perdre des élections aussi faciles à gagner, franchement, faut le faire ! Comme Sarko n'a pas plus de légitimité aujourd'hui que son ami Bush n'en avait avant le 11 sept 2001 (cliquable), Sarko l'Américain va-t-il oser imiter Bush ? va-t-il oser nous faire un 11 sept à la française, afin de se donner artificiellement une légitimité et afin d'acquérir un pouvoir dictatorial absolu ?

http://mai68.org/journal/N113/11mai2007.htm
http://cronstadt.org/journal/N113/11mai2007.htm
http://kalachnikov.org/journal/N113/11mai2007.htm

MANIF NATIONALE LE 16 MAI 2007 (cliquable)
pour contester Sarkozy !

        Bonjour à toutes et à tous,

    Dans mon texte intitulé "LE SUFFRAGE UNIVERSEL , CHARME DISCRET DE LA DEMOCRATIE BOURGEOISE", disponible ici :

    http://mai68.org/tracts/Suffrageuniversel/LESUFFRAGEUNIVERSEL.htm

    Je délégitimise d'une façon générale tout résultat électoral obtenu par les artifices habituels de la société du spectacle. Voici l'un des paragraphes :

    « La société est un supermarché, et le "Président de la République" est un employé du service des réclamations : il est là pour prendre les coups à la place du capital. Les vrais chefs ne sont jamais élus. Les patrons de la France sont les patrons. D’ailleurs, ce sont eux qui, en finançant les campagnes électorales dans un sens plutôt que dans l’autre, choisissent le président du service des réclamations. Nous n’avons même pas "la liberté de choisir l’étendard de notre future désillusion" (Higelin). »

    Mais là, pour les élections présidentielles françaises du 6 mai 2007, c'est encore pire : Sarko n'a pu être élu que parce que Ségolène est une cruche (0). En effet, ces élections étaient imperdables. Depuis cinq ans, les pseudo-socialistes avaient gagné toutes les élections contre ce gouvernement dont la politique intérieure était en réalité faite par Sarkozy, le chef de la police de France (1). Et il n'y avait, après les émeutes de novembre 2005 et le mouvement "antiCPE" qui avaient montré à tout le monde l'horreur d'un gouvernement Sarkozy, aucune raison valable pour que le Parti "Socialiste" perde ces élections.

    D'ailleurs, je vous invite à lire quelques extrait de la dépêche d'agence dont le lien est ci-dessous :

    http://fr.news.yahoo.com/06052007/202/critiques-de-tenors-du-ps-des-l-annonce-de-la.html

    Extraits :

    « "On a perdu une élection qu'on ne devait pas perdre", convenaient dans la soirée nombre de responsables socialistes.

    « "Après le référendum du 29 mai sur l'Europe et le CPE, la droite était les deux genoux à terre", a souligné Pascal Cherki (gauche du PS), adjoint au maire de Paris. "Le pays était contre le libéralisme et se retrouve aujourd'hui avec un président qui a un programme libéral", a-t-il ajouté.

    « "Quel gâchis !", estimait le député fabiusien Jean-Claude Pérez, rappelant que "depuis 2002, le PS avait gagné toutes les élections", régionales et européennes. »

     C'est François Hollande et le pouvoir qui ont décidé que le P"S" serait représenté par Ségolène Royal !

    C'est justement parce que cette élection présidentielle était imperdable par le Parti "Socialiste" que ce dernier l'a perdu ! En effet, François Hollande s'est dit : « Certes, les Français n'aiment pas bien mon image ; donc, je vais pas me présenter, mais je vais imposer ma femme au PS et je serai le mari de la présidente. »

    Et François Hollande a été aidé par les médias principaux, c'est-à-dire par le pouvoir, pour imposer sa femme comme représentante du Parti "Socialiste" aux présidentielles. En effet, pendant plusieurs semaines avant que le P"S" ne "vote" pour décider qui le représenterait aux élections, les médias principaux n'avaient de cesse de faire de la pub pour Ségolène, prétendant que les sondages lui prévoyaient une nette victoire contre Sarkozy aux élections présidentielles si c'était elle, "cette belle femme", qui représentait le Parti "Socialiste", et pas ces "sales mecs machos", etc. Là-dessus, le P"S" a fait de la pub pour que plein de gens s'inscrivent au parti "Socialiste". Pub fortement relayée, bien entendu, par les médias du pouvoir. Qui furent donc les nouveaux militants qui arrivèrent alors au Parti "Socialiste" ? Ce furent presque exclusivement des Ségolénistes bien hypnotisés par la télévision. Ensuite, les élections primaires internes au P"S" purent avoir lieu et, grâce à la magouille ci-dessus décrite, il n'y aurait même pas eu besoin de triche électorale pour que Ségolène soit désignée. Cependant, le chef du P"S" ne put s'empêcher de tricher. Cela se sut parce que Fabius ayant râlé contre la triche, Hollande dut accepter de lui remonter son score !

   Il faut bien le savoir, quelque soit le mouvement (organisation, parti, syndicat, coordination ou autre) le pouvoir cherche toujours à lui imposer d'avoir un chef, et le pouvoir cherche toujours à choisir quel sera le chef de ce mouvement. Le paragraphe ci-dessus montre que cela vaut aussi pour les grands partis comme le Parti "Socialiste".

    Que le pouvoir ait décidé d'aider François Hollande à faire en sorte que la personne représentant le P"S" soit Ségolène Royal est à relier avec le fait que Bolloré ait financé les récentes et scandaleuses vacances de la "famille" Sarkozy dans un yacht de milliardaire. Car, fait amusant, l'agence Havas, appartenant en particulier à Bolloré, a participé à la campagne de Ségolène (2) ! pas étonnant que Ségo perde, si le chef de celui qui lui fait sa campagne est un ami intime de son adversaire Nicolas Sarkozy ! Le voilà en partie dévoilé, le secret de fabrication inavouable de Sarko (3) :

    http://mai68.org/ag/1144.htm

    Il faut bien remarquer aussi qu'une fois Ségo désignée pour représenter le P"S", les médias du pouvoir cessèrent de lui faire de la pub, ils cessèrent de dire qu'elle était belle, etc. ; et, bien au contraire, ils cherchèrent à faire en sorte que son nombre d'électeurs diminue en prétendant que finalement elle ne battrait pas Sarko et que pour battre Sarko il fallait voter Bayrou :

    http://mai68.org/ag/1119.htm

    Certes, jamais je n'aurais cru que Ségolène puisse perdre cette élection, mais c'est parce que jamais je n'aurais cru qu'on puisse être aussi nulle que Ségolène l'a été !

     Ségolène est une cruche (0)

    Ségo est nulle et, au P"S", c'est bien des cons (et François Hollande est le roi des cons) d'avoir nommé cette nana ! S'ils voulaient une femme, ils avaient qu'à mettre Martine Aubry ; elle, au moins, elle est de gauche, contrairement à Ségo qui a même bien du mal à faire semblant de pas être de droite (4) ! Car en plus, elle est vraiment mauvaise comédienne !

    Mais, bien sûr, le P"S" ne pouvait pas nommer Martine Aubry, puisque le chef du P"S" s'appelle François Hollande et que Ségo est sa nana : c'est ça la démocratie au P"S" !

    Hollande ne pouvait pas se présenter parce qu'il passe mal, les Français l'aiment pas bien, avec sa "gueule d'enfariné", comme lui a dit un jour à juste titre le petit facteur, alors il a mis sa nana et voilà. Ségo est donc le modèle parfait du type de femme que les vraies féministes, celles (et ceux) des années 70, ont voulu voir disparaître :

    La femme potiche, femme godiche.

    Sarko n'a aucune légitimité parce que Ségolène est une cruche

    C'est pas Sarko qui a gagné, c'est Ségo qui a perdu, l'élection de Sarko n'a donc aucune légitimité !

    Ségolène a laissé Sarko incarner le changement alors qu'il était "l'homme du passif". Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Qui voyait-on sans arrêt à la télé pendant les cinq ans passées ? le Sarkonazi ! Même que les gens en avaient ras-le-bol de voir sa tronche ! et Ségo n'a même pas été capable de faire remarquer ça pour prouver que Sarko ce n'est pas le changement mais la continuité et même l'accentuation de l'État policier. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Si Ségolène voulait recueillir des centaines de milliers de voix supplémentaires, elle aurait pu aller les chercher chez les personnes tellement anarchistes ou tellement d'extrême-gauche qu'elles ne votent jamais. Pour cela, il lui aurait suffit de dire qu'une fois élue elle viderait les prisons :

     http://mai68.org/ag/1135.htm

    Mais elle n'a fait aucun signe en ce sens, confirmant ainsi ces personnes dans leur abstention de principe. Au lieu de ça, elle a été chercher des voix sur la droite du P"S", c'est-à-dire chez Bayrou (4)

    Avant le fameux débat Ségo-Bayrou, parmi les électeurs de Bayrou, ceux qui voulaient voter Ségolène au second tour étaient assez nettement plus nombreux que ceux qui voulaient voter Sarko. Alors, ce débat ségo-Bayrou a-t-il rapporté des voix du "centre" à Ségo ? Absolument pas ! puisqu'au final, il y a eu moins de bayrouiste à voter pour Ségo au second tour que ce qui était prévu avant le débat ségo-Bayrou par les sondages. Par contre, en taillant ainsi publiquement une pipe à Bayrou (6) Ségolène a perdu une quantité énorme de voix d'extrême-gauche. J'en veux pour preuve que même dans des forums du Parti "Communiste" certains militants de ce parti disaient qu'au second tour ils allaient s'abstenir ; alors que le P"C" n'est même pas très extrêmiste, n'est-ce pas, comme on a pu le voir quand il a condamné les émeutier-e-s qui se révoltaient contre la désignation officielle du sarkonazi comme Président de ce qui ne sera bientôt plus une République si on laisse Sarko la diriger. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    France télévision avait proposé à Ségolène de faire son débat avec Bayrou sur une chaîne publique, mais Ségo a refusé, se mettant ainsi à dos les journalistes du public. Ségo devait certainement penser qu'avoir contre elle les journalistes du privé, ce n'était pas suffisant ! Résultat, même les journalistes de la télévision publique ont présenté le débat Ségo-Sarko d'une façon défavorable à Ségolène, au lieu de prendre sa défense comme il aurait été possible (cliquable). On remarquera du même coup que Ségo ignore que la gauche se doit de favoriser le service public, ce qui est cohérent avec sa volonté de "réconcilier la France avec les entreprises". Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Lors d'un débat avec Emmanuelli à "cent minutes pour convaincre", Sarko s'était fait très nettement écraser ; mais Ségo n'a même pas été capable de vaincre un Sarkozy qui était pourtant le coupable des émeutes de 2005. Sarko avait aussi été le bras armé du pouvoir dans les combats "AntiCPE". Mais, au cours de son débat contre Sarko, Ségolène n'a jamais parlé des émeutes de 2005 ni du CPE. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Ségolène n'a pas su dénoncer les propos démagogiques — c'est-à-dire hypocrites — et manipulatoires du sarkonazi. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Sarko va imposer les OGM alors que 80% des Français sont contre ! Ségo n'a jamais parlé des OGM pendant le débat alors qu'elle veut paraît-il les interdire. Rien que ça aurait dû lui assurer la victoire. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    À propos d'internet et des échanges P2P (Emule, Kazaa etc.) Sarko veut interdire tout ça alors que l'immense majorité des internautes est pour la licence globale ! Ségo est paraît-il elle aussi pour la licence globale. Pourquoi n'a-t-elle pas parlé des libertés sur internet lors du débat avec Sarko ? Rien que ça aurait pu lui assurer la victoire ! Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Ségolène n'a jamais ou quasiment jamais parlé de politique extérieure lors du débat contre Sarko, alors que la politique extérieure est pourtant la prérogative du chef d'État selon la cinquième constitution de notre République. Il aurait été facile de détruire Sarkozy en le dénonçant comme un ami des néo-conservateurs américains et de George W. Bush (cliquable), et en dénonçant que Sarko suivrait les Américains dans toutes leurs guerres. Cela aurait suffit à assurer la victoire de Ségo, car les Français ne veulent pas suivre les Américains dans leurs guerres. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Lors du débat contre Sarko, Ségolène a été lamentable. Quand ils se sont enfin décidés à parler de l'Europe et que Sarko a dit que tout le monde, même les partisans du NON, était d'accord pour qu'il y ait un "mini"-traîté constitutionnel voté par le parlement qui permette à l'Europe de fonctionner, Ségo l'a laissé dire au lieu de dénoncer que même la plupart des partisans du Oui seraient contre son "mini"-traîté dès qu'il serait connu ! Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Voici à ce propos une brève trouvée à la page 19 du quotidien "La Montagne" du mercredi 9 mai 2007 : « MINI-TRAITÉ EUROPÉEN DE SARKOZY. "Inacceptable" selon un responsable. Le président de la commission constitutionnelle au Parlement européen, Jo Leinen, a estimé que "le mini-traité européen proposé par Nicolas Sarkozy est inacceptable", lors d'une rencontre avec la présidence allemande de l'UE, hier, à Berlin. Le Parlement européen (PE) n'acceptera pas que le nouveau traité génère moins de démocratie, moins de transparence et moins d'efficacité que l'ancien, a souligné Jo Leinen, un social-démocrate allemand. Il n'acceptera pas non plus une restriction des droits civils et de la participation citoyenne, selon lui » Note de do : Déjà que la constitution Giscard était antidémocratique au possible, alors si le traité que Sarko veut nous imposer par le parlement est encore pire... Et Ségo qui n'a même pas dénoncé cela lors du débat alors que nous avions massivement dit NON à la Constitution Giscard le 29 mai 2005 ! Une telle dénonciation aurait suffit à assurer la victoire de Ségolène ! Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Lors du débat contre Sarko, Ségolène a été lamentable. Il est vrai que parfois elle prenait réellement le dessus, mais c'est alors que, systématiquement, PPDA la coupait pour parler d'autre chose (cliquable). Pourquoi ne l'a-t-elle pas fait remarquer publiquement à PPDA (5) pendant le débat lui-même ? Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Lors du débat contre Sarko, Ségolène a été lamentable. Quant elle a voulu jouer à la maïtresse d'école en imposant à Sarko de répondre à son interrogation orale sur le pourcentage d'électricité nucléaire dans la totalité de l'électricité consommée en France, certes Sarko s'est trompé, mais bien moins qu'elle alors que c'est pourtant elle qui a voulu faire la maline sur ce sujet. Et pourtant, tous les "militants" antinucléaires connaissaient au moins approximativement le vrai chiffre. Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

     Lors du débat contre Sarko, Ségolène a été lamentable. Quant elle a piqué sa colère à propos des handicapés, elle l'a fait apparemment à mauvaise escient, c'est du moins ce qu'ont dit les médias télévisuels le lendemain (même ceux du public, puisqu'elle se les était mis à dos !) mais en fait elle n'avait pas vraiment tord, c'est surtout qu'elle n'a pas su s'expliquer comme il faut, c'est tout ! (cliquable) ; et, surtout, sa trop forte colère (7) a duré beaucoup trop longtemps ! Sarko a eu beau jeu de la flinguer en lui faisant remarquer qu'un Président de la République se doit d'être calme. Qu'est-ce qu'elle avait l'air paumée et ridicule quand elle disait : « non, si, non, si » ! Et encore, Sarko n'a pas eu la présence d'esprit de lui faire remarquer : « Mais Madame, si vous êtes élue, c'est vous qui aurez la maïtrise du bouton nucléaire ! De quoi serez-vous capable si vous passez devant le bouton nucléaire en étant dans un tel état ? ! » Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !

    Sarko n'a aucune légitimité

    Entre autorité et démocratie, il faut choisir ! or, Sarko veut privilégier l'autorité, c'est-à-dire son autorité, c'est-à-dire aussi qu'il veut supprimer la démocratie. Rien que cela suffit à enlever toute légitimité à Sarkozy dans un pays qui veut la démocratie !

     Sarko a dit que son séjour dans un yacht de milliardaire n'avait pas coûté un seul centime aux contribuables. Mais c'est encore pire, car c'est un grand patron qui a payé ! Sarkozy s'est fait élire en mentant aux travailleurs et en faisant croire aux plus naïfs d'entre eux qu'il était de leur côté. Il a même cité Jaurès ! L'on voit bien aujourd'hui que c'était un mensonge puisqu'il vient de se laisser acheter par un grand patron. Au fait, comment ça s'appelle quand un homme public reçoit un "cadeau" aussi gigantesque de la part d'un grand patron ? Ne serait-ce pas de la corruption ? On comprend qu'au début Sarko ait cherché à se cacher ! N'empêche : il n'a vraiment aucune légitimité !

    J'aurais préféré que ce soient les contribuables qui paient le séjour de Sarko sur ce yacht de milliardaire, car au moins cela aurait voulu dire que Sarko était au service du pays, même s'il était un tant soit peu arnaqueur ; mais, au lieu de ça, Sarko est au service des grands patrons, puisque c'est l'un d'eux qui a payé : Sarko n'a aucune légitimité !

    Vous étonnerez-vous que le SarkoNAZI ait refusé de participer à la commémoration de la défaite des nazis le 8 mai ? ! Sarko n'a vraiment aucune légitimité !

    Le résultat de cette élection est illégitime pour diverses autres raisons qui sont au delà de celles que j'ai indiquées ci-dessus dans cet article :

    Sarkozy était le ministre de l'intérieur et donc le ministre des élections. Dans de telles conditions — se présenter aux élections alors qu'on est soi-même le ministre des élections — comme disent les amis Américains du Sarkonazi : il y avait "conflit d'intérêt" ! Mais bien sûr Ségolène ne l'a jamais fait remarquer !

    Sarkozy était le ministre de l'intérieur et donc le ministre des élections. C'est à ce titre qu'il a pu imposer des machines à tricher, pardon des machines à voter. Chose que Ségolène n'a pas fait remarquer, alors que pourtant, si 1,5 millions de personnes ont voté avec de telles machines, il a été possible à Sarkozy de voler cinq cent mille voix en faisant tricher les machines de la même façon que son ami et conseiller George W. Bush l'avait fait avant lui :

    http://bellaciao.org/en/article.php3?id_article=4175

    Nous savons aussi que ce sont essentiellement les voix des vieux qui ont élu Sarkozy : 74% des plus de 60 ans ont "voté" Sarkozy ! Ça semble tout de même beaucoup, alors que 54% des moins de 60 ans ont voté Royal. Mais à qui appartiennent donc les maisons de retraites sinon à des patrons ? Or les patrons votent presque tous pour Sarkozy ! QUI a fait voter les vieux dans ces maisons de retraite ? Le parti "Socialiste" a-t-il vérifié que ces votes-là ont été effectués sans triche ? Je ne le sais pas, mais je sais que ces votes-là sont extrêmement nombreux et qu'ils sont fait par des gens trop souvent incapables de mettre un papier dans une enveloppe, ou incapables de lire car ayant plus ou moins perdu la vue, ou incapables de savoir si Sarkozy est de droite ou de gauche quand ils ont un peu perdu la tête. Comment se fait-il que le Parti "Socialiste" ne se soit pas étonné de la différence bien trop grande entre le poucentage des jeunes et le poucentage des vieux ayant voté Sarkozy ?

    Pour information, je vous invite aussi à lire ce texte sur la fraude électorale !

    http://paris.indymedia.org/article_propose.php3?id_article=80602

    Ça raconte qu'il y a eu 1,66 million de bulletins de vote abimés (chiffre officiel dimanche soir selon le ministère de l'intérieur) soit 3,75% des voix, ce qui semble tout de même énorme. Ça raconte aussi que par exemple dans le VIème arrondissement de Paris, les électeurs ont été surpris quand ils ont ouvert l'enveloppe contenant les deux bulletins du second tour. Celui de Ségolène Royal était abimé... [Note de do : il faudrait savoir s'il y a eu de nombreux endroits où les bulletins de vote de Ségolène Royal sont arrivés systématiquement abimés ! Il faudrait savoir la proportion de bulletins sarko abimés par rapport au nombre de bulletins ségo abimés. Ce sont des choses qu'il faudrait vérifier !]

    Mais, un autre moyen de tricher très intéressant, et celui-là incontestable, c'est que la campagne électorale de Sarkozy a duré cinq ans à la télévision (on voyait sa gueule tous les jours !) tandis que la campagne de Ségolène a duré quelques mois seulement. Bien sûr, Ségolène a oublié de le dénoncer alors que pourtant cela prouvait, comme je disais plus haut, que Sarko était non pas l'homme du changement, mais bien "l'homme du passif" !

    Pour toutes les raisons développées dans cet article, Sarkozy n'a absolument aucune légitimité à être considéré comme le Président de la République, par conséquent, tout est permis et rien n'est interdit : MANIF NATIONALE LE 16 MAI 2007 (cliquable) pour contester Sarkozy !

    Comme Sarko n'a pas plus de légitimité aujourd'hui que son ami Bush n'en avait avant le 11 sept 2001 (cliquable), Sarko l'Américain va-t-il oser imiter Bush ? Sarko va-t-il oser nous faire un 11 sept à la française, afin de se donner artificiellement une légitimité et afin d'acquérir un pouvoir dictatorial absolu ?

    http://mai68.org/pages-speciales/911/911.htm

   

        Merci pour votre attention,
        Meilleures salutations,
        do
        http://mai68.org

    GRÈVE GÉNÉRALE SAUVAGE TOTALE ET ILLIMITÉE !

    Remarque en passant à propos des grèves : au bac 2006, il y a eu un nombre record de reçu-e-s, ce qui confirme ce que je disais pendant le mouvement "AntiCPE" : « En mai 68, il y eut 99% de reçus aux examens ; par conséquent, les étudiants et les lycéens ne doivent jamais avoir peur de faire de vraies grèves, même quand la période des examens s'approche. C'est un excellent argument à utiliser en AG étudiante ou lycéenne pour faire voter la grève parce qu'il est parfaitement véridique. Cet article intitulé « Vive la Révolution ! Les bénéfices de long terme de 1968 » vous montre à quel point les examens obtenus en 1968 ont profité à l'ensemble des contestataires de cette heureuse époque et à leur descendance. Celles et ceux qui ont fait mai 68 ont eu des avantages énormes ! Faisons comme eux ! » :

     http://mai68.org/ag/946.htm

NOTES :

(0) Le mot "cruche", pour parler de Ségolène, peut sembler un peu fort ; mais, malheureusement, il convient parfaitement comme je le démontre ensuite. Espérons que l'utilisation de ce mot poussera Ségolène à cesser d'être une potiche. Je suppose que tout le monde comprendra que je ne pense aucunement que toutes les femmes soient des cruches. En tant que féministe, j'appelle d'ailleurs ici toutes celles qui le sont à en prendre conscience et à cesser de l'être !

(1) Heureusement, par bonheur, que la politique extérieure était faite par Chirac, sinon nous aurions actuellement l'armée française embourbée en Irak. D'ailleurs, je viens tout juste d'écouter France-info qui donnait la parole à une société française de mercenaires faisant de la pub pour envoyer ses hommes en Irak ! on voit bien que Sarkozy, l'agent sioniste au service de l'impérialisme américain, vient d'être élu ! Maintenant, en plus de faire la politique intérieure de la France, il fera aussi sa politique extèrieure. Je vous dis pas le désastre !

(2) Au lien suivant du journal "le Monde" :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-889374,0.html?xtor=RSS-3236

Vous pourrez lire :

« l'agence devarrieuxvillaret au sein d'Havas, s'est vu confier en février la réalisation des affiches, spots télévisés et autre matériel de la campagne officielle de Ségolène Royal. Homme neuf dans la communication politique, le publicitaire a été coopté par Natalie Rastoin, directrice générale d'Ogilvy et conseillère en communication de la candidate socialiste. Fruit de cette collaboration, la nouvelle affiche de campagne de Mme Royal. En rupture avec les codes établis, elle renoue avec le portrait en noir et blanc. Quant au slogan "La France présidente", il pousse à l'extrême l'idée de la démocratie participative prônée par la candidate jusqu'au renversement des rôles. »

(3) Pour plus de précision sur les amitiés des propriétaires des grands médias envers Nicolas Sarkozy :

http://mai68.org/ag/1145.htm

Connaissant le role des grands médias dans une élection présidentielle, et en particulier celle-ci, ne comptez pas sur moi pour trouver que l'élection de Sarkozy soit légitime !

(4) En réalité, Ségolène est de droite, comme le disait Bourdieu :

http://mai68.org/ag/1059.htm

Ségolène est même bien plus à droite que Bayrou ; cela s'est bien vu lors du débat Ségo-Bayrou quand celui-ci voulait augmenter beaucoup plus qu'elle les retraites des vieux ! Aussi, de son point de vue à elle, mais pas du point de vue du P"S", en draguant publiquement Bayrou, Ségo a peut-être cru respecter la tradiction électorale du P"S" qui consiste à aller chercher des voix sur sa gauche pour le second tour.

Le fait que Ségo soit très à droite et qu'elle doive en permanence faire semblant d'être de gauche l'a sérieusement handicapée pendant toute la campagne et notamment lors du débat avec Sarko. Surtout qu'elle est vraiment mauvaise comédienne. N'importe qui au P"S" aurait fait mieux qu'elle !

(6) Désolé, mais c'est pas moi qui suit obscène, c'est ce débat qui était obscène !

(7) Il aurait mieux valu, à l'aide de cet exemple bien réel des handicapés mal accueillis à l'école, que Ségolène dénonce correctement et ironiquement que Sarko est un menteur et un hypocrite plutôt qu'elle essaye de convaincre de sa bonne foi par une colère beaucoup trop forte et beaucoup trop longue !

(5) PPDA travaille pour TF1 qui appartient à Bouygues. En cliquant ci-dessous :

http://mai68.org/ag/1145.htm

Vous pourrez lire :

« Qui est "le meilleur ami" de Nicolas Sarkozy ? À qui téléphone-t-il tous les jours ? Qui est le parrain de son dernier né, le petit Louis Sarkozy ? Réponse : Martin Bouygues, le propriétaire de TF1 et 15ème fortune de France.  »

On se demande bien pourquoi Ségolène a accepté que le débat soit organisé dans des conditions aussi mauvaises pour elle ! Ségo est une cruche, d'ailleurs elle n'a pas su dire que Sarko ferait le contraire de ce que souhaitent les Français, donc Sarko n'a aucune légitimité !