UNE BURKA POUR MISS LIBERTY




En fait, il s'agit d'une solution très libérale, le mollah Omar de Kaboul ayant d'abord exigé une destruction pure et simple - comme pour les statues de Bouddha. On a fini par l'amadouer en lui promettant d'appliquer l'article 251 de la Charia (toute femme exhibant un bras nu en public est passible de 50 coups de bâton). Bien entendu, c'est un exemplaire du Coran que Miss Liberty devra tenir dans la main gauche.



Afghanistan

Accueil



Recherche sur l'ensemble du site
Mot-clé :



- un outil FreeFind -