LA MOUCHE ET LA TASSE DE CAFÉ



Vous êtes bien tranquillement installé à la terrasse d'un café lorsqu'une mouche tombe dans votre tasse. Que faites-vous ?

Cela dépend de votre nationalité :

  1. Si vous êtes britannique : vous balancez le tout - tasse et contenu - et sans dire un mot, vous sortez du café en affichant votre mécontentement.

  2. Si vous êtes américain : vous extrayez la mouche de la tasse et buvez le café.

  3. Si vous êtes canadien : vous commandez un autre café, mais conservez la tête de la mouche pour l'envoyer plus tard à Washington, afin que les chirurgiens de la Maison Blanche puissent greffer un nouveau cerveau plus performant au "président" en exercice.

  4. Si vous êtes belge : vous vous faites apporter une double portion de frites pour accompagner ce plat de viande inespéré.

  5. Si vous êtes français : vous analysez l'impact socio-économique et politico-militaire que la chute de la mouche dans le café va exercer sur l'équilibre des forces en présence au Moyen-Orient et les répercussions démographiques et humaines qui en résulteront à moyen terme pour les territoires occupés.

  6. Si vous êtes allemand : vous téléphonez à votre avocat, à votre conseiller fiscal, à votre député régional et au fichier central des habitants pour vous renseigner sur la conduite à tenir au cas où la présence d'une mouche dans le café serait confirmée par les autorités compétentes dans les délais impartis par la loi, conformément à l'article 31 b de la nouvelle directive de la Commission européenne.

  7. Si vous êtes chinois : vous sortez vos baguettes pour récupérer la mouche.

  8. Si vous êtes palestinien, assiégé, affamé : vous mangez la mouche et vous buvez le café.

  9. Si vous êtes israélien :

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous vendez le café à l'Américain et la mouche au Chinois ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous réclamez un dédommagement au Canadien et exigez du Belge une contribution en nature ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous ordonnez au Français de cesser son discours anti-israélien, faute de quoi vous ferez intervenir les troupes de choc du Bétar ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous rappelez à l'Allemand le passé nazi de ses arrière-grands-parents ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous hurlez que votre sécurité est menacée ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous accusez les Palestiniens d'avoir mis délibérément une mouche dans votre café ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous affirmez que les Syriens et les Iraniens encouragent des attaques au moyen d'insectes de destruction massive ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous attribuez cet horrible attentat au terrorisme palestinien, au Hamas, au Hezbollah, à Al-Qaïda, à la recrudescence, à la négation de l'Holocauste, à la persécution de la Diaspora, à l'Exodus, à la discrimination contre l'Arche de Noé ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous ordonnez à Mahmoud Abbas d'interdire immédiatement aux mouches de voler au-dessus des zones habitées et d'atterrir dans les tasses de café ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous réoccupez la bande de Gaza, vous rasez les maisons au bulldozer, vous coupez l'eau et l'électricité, vous humiliez et terrorisez les civils, vous tuez ou mutilez quiconque se trouve en travers de votre chemin ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous envoyez vos F-16 et vos hélicoptères de combat détruire le village palestinien d'où provient la mouche ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous construisez un mur de douze mètres de haut autour du café ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous réclamez une aide militaire supplémentaire au gouvernement américain ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous exigez des Etats-Unis un prêt de cinquante milliards de dollars sur cent ans - non remboursable et sans intérêts - afin de pouvoir vous payer une autre tasse de café ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous obtenez, du patron du café où cela vous est arrivé, le café gratos à vie, en compensation ;

    • vous criez à l'antisémitisme ;

    • vous téléphonez au CRIF pour lui signaler seize nouveaux cas d'antisémitisme au cours des cinq dernières minutes ;

    • vous mettez votre camisole de force et vous allez vous coucher.




Palestine-Israël

Accueil



Recherche sur l'ensemble du site
Mot-clé :



- un outil FreeFind -