LES MYSTERES DE L'ATTENTAT CONTRE LE PENTAGONE




Source: http://www.reseauvoltaire.net/actu/conflit3.htm


La version officielle de l'attentat du 11 septembre au Pentagone soulève de graves questions. Etant donné la taille de l'avion et sa vitesse minimale de vol, on comprend mal comment il peut avoir provoqué si peu de dégâts. Le bâtiment n'étant pas endommagé en profondeur, il semble que seul le nez de l'appareil s'y soit encastré.

Comment se fait-il alors que l'épave du Boeing n'apparaisse sur aucune photographie ? L'autorité militaire a-t-elle cherché à cacher des événements supplémentaires non relatés, a-t-elle falsifié les faits ?



Alors que les documents et témoignages sur l'attaque du World Trade Center par deux Boeing sont variés et permettent une compréhension précise et indiscutable des événements, il n'en est pas de même pour l'attaque du Pentagone.

Aucune chaîne de télévision, ni photographe indépendant, n'a été autorisé à filmer la scène du crash dans les instants qui ont suivi l'attentat. Les photographies disponibles proviennent exclusivement de sources militaires et sont publiées sous contrôle strict. Cette censure a d'abord été attribuée à un réflexe de l'armée américaine peu encline à laisser diffuser des images la présentant en position de faiblesse. Mais l'étude des images disponibles infirme la version officielle et montre que l'armée n'a pas souhaité dire toute la vérité.

Le vol American Airlines 77 aurait déjoué les F-16 qui le prenaient en chasse et la défense anti-aérienne et se serait écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001 à 9h37 (selon le secrétaire à la Défense) ou 9h38 (selon le North American Aerospace Defense Command). Il aurait provoqué un incendie et deux explosions dans le bâtiment tuant ainsi 125 personnes (non compris les occupants de l'avion).