L'ATTENTAT CONTRE LE PENTAGONE SELON LE WASHINGTON POST







Selon le Washington Post, l'avion se serait écrasé sur l'aire d'atterrissage pour hélicoptères qui se trouve devant le Pentagone et aurait transpercé les anneaux E, D et C avant de terminer sa course dans l'anneau B, l'avant-dernier avant la cour centrale. Mais à en juger par les photos, l'avion n'a pas pu heurter le sol à hauteur de l'héliport, puisqu'il n'a laissé aucune trace sur la pelouse. Quant à l'anneau D, quoique touché par l'incendie, il est très largement intact.




Le journal indique que ses informations reposent sur des "témoignages oculaires".   Il était sans doute trop difficile pour ce grand quotidien, qui passe pour un des plus sérieux des USA, d'envoyer quelqu'un sur place pour voir ce qu'il en était exactement. On a probablement jugé plus pratique de s'inspirer des communiqués officiels. Cet épisode banal en dit long sur le sens critique de la presse américaine.



Le 11/9 - Etrange

Accueil



Recherche sur l'ensemble du site
Mot-clé :



- un outil FreeFind -